Dans une autre vie, au bénéfice d’un doctorat en génie médical, Matthieu Zellweger était un scientifique cartésien, avec pour chaque question une réponse claire. Mais voilà qu’en 2011, alors qu’il fête son 40e anniversaire, le Vaudois décide d’opérer un virage à 180 degrés pour revenir à ses premières amours, à sa passion adolescente pour la photographie. Le voilà artiste, avec pour chaque question une approche impressionniste loin d’être univoque. De son autre vie, il garde néanmoins un attrait pour les questions sociétales et les thématiques de santé.

Portrait de Matthieu Zellweger: Le goût du saké