Cartes blanches photographiques

Au cours des deux derniers étés, «Le Temps» a proposé à différents photographe romands de traiter les sujets de leur choix, en toute liberté