Le coronavirus a provoqué des turbulences sur les marchés financiers à l’échelle mondiale: les cours des actions ont chuté, le négoce d’obligations s’est temporairement interrompu et les banques centrales ont été contraintes d’intervenir massivement. Dans la foulée, les marchés émergents ont été particulièrement touchés.

Lire aussi: Les ETF, nouveaux sauveurs de la finance