Le passage de témoin est structurel. Les banques, qui ont joué le mauvais rôle lors de la crise de 2008, ne sont plus les teneurs de marché, les acteurs qui apportent la liquidité et ainsi assurent le bon fonctionnement des marchés financiers.

Dans les obligations d’entreprises, le rôle des banques a été repris par les ETF, soit des fonds de placement cotés. «Les ETF sont devenus les canaris dans la mine de charbon obligataire», écrit l’éditorialiste Gillian Tett dans le Financial Times. Ce sont eux qui avertissent les investisseurs des dangers éventuels et qui, pendant la crise du Covid-19, ont apporté l’huile nécessaire dans les rouages des marchés. Mais comment assurent-ils la liquidité? Ces acteurs non bancaires sont-ils devenus trop importants?