C’est une «étape significative» dans la stratégie de Nestlé, de l’avis des analystes: annoncé lundi, le rachat de la société biopharmaceutique américaine Aimmune Therapeutics pour 2,6 milliards de dollars permet au géant de l’alimentation veveysan de se renforcer dans les allergies alimentaires. «Avec cette opération, sa filiale Nestlé Health Science (consacrée à la nutrition médicale) vise à se hisser parmi les meneurs mondiaux dans ce domaine», commente Jean-Philippe Bertschy de la banque Vontobel.

Cotée au Nasdaq, Aimmune Therapeutics, dont Nestlé possède déjà 25,6% de parts après quatre investissements successifs depuis 2016, développe divers traitements de désensibilisation. En particulier le Palforzia, son médicament phare destiné à réduire la fréquence et la gravité des réactions allergiques aux arachides chez les enfants de 4 à 17 ans.