Un phénomène surprenant s’observe parmi les ETF équipondérés de grandes capitalisations américaines: depuis leur création il y a trois ans, l’écart de performance entre les deux plus grands atteint 751 points de base (pb), dont 454 pb uniquement en 2020. Comment cela est-il possible?

Lire aussi: Les ETF, nouveaux sauveurs de la finance