Devant ses bûches de bois, le sénateur indépendant Bernie Sanders est apparu à la convention nationale démocrate presque assagi. Bien loin de l’ancien candidat aux primaires démocrates qui haranguait la foule, visage rougi, cheveux ébouriffés et gestuelle marquée. Serait-il rentré dans les rangs? Abandonne-t-il la partie, alors qu’il était de loin le candidat le plus à gauche? Pas vraiment.

Lire aussi: Bernie Sanders met fin à sa campagne mais poursuit sa croisade