A quoi bon commémorer l’élection de Vaclav Havel à la présidence de la Tchécoslovaquie le 29 décembre 1989? Trente ans après la Révolution de velours qui porta le dramaturge à la première présidence post-communiste, le parcours et la réflexion de celui que le metteur en scène François Rochaix décrivait comme le «Socrate du XXe siècle» devraient continuer de nous inspirer.

Lire le récit: De la marginalité littéraire et de la dissidence à la présidence: l'incroyable destin de Vaclav Havel